Accès adhérent

Les matières premières

Utilisation des matières premières par l'industrie de l'alimentation animale (Chiffres 2015)

Les fabricants utilisent une grande variété de matières premières. Les céréales (blé, maïs principalement) représentent près de la moitié des ingrédients des aliments composés. Les tourteaux, coproduits issus principalement du soja et du colza, avoisinent le tiers des utilisations. Au total, plus de 40 % des matières premières incorporées sont des coproduits.



Origine des matières premières entrant dans la composition des aliments pour animaux (Chiffres 2015)

Les matières premières utilisées par l’industrie de la nutrition animale proviennent essentiellement du territoire français. Certaines catégories de matières premières n’étant pas disponibles en quantité suffisante, les fabricants s’approvisionnent sur les marchés extérieurs. C’est le cas par exemple des tourteaux de soja qui proviennent essentiellement d’Amérique du Sud. Le Brésil et l’Argentine représentent respectivement 60% et 9% des importations françaises des tourteaux de soja en 2015. La France importe également des tourteaux de tournesol, principalement d'Ukraine (69% des tonnages importés).




Les matières premières issues de l’agriculture Biologique

Les aliments composés destinés aux élevages répondant aux normes de l’Agriculture Biologique, sont fabriqués à partir de matières premières « BIO ». La part des céréales est de 45 % à 50 % et celle des graines oléo-protéagineuses (soja, tournesol, féverole, pois) est proche de 10 %.




Incorporations de graines oléo-protéagineuses

Les graines oléagineuses ou protéagineuses entières représentent environ 1% des matières premières consommées par les fabricants d’aliments. En 2015, elle s'élève à environ 178 800 tonnes, en hausse de 4% par rapport à 2014. L'incorporation de pois atteint un niveau historiquement faible avec 35 000 tonnes seulement, du fait d'un manque de disponibilité et d'une meilleure compétitivité des autres matières premières.




Les matières premières riches en protéines

La consommation

D'après des estimations de l'UNIP/Terres Univia, environ 41% des besoins en matières premières riches en protéines utilisées en alimentation animale en France ont été importés en 2014/2015. La consommation est plus importante que la production. Toutefois, la dépendance protéique de la France vis-à-vis des importations est inférieure à celle de l’Europe (estimée quant à elle à 64% en 2014/2015).


Les tourteaux

 Les protéines viennent principalement de l’utilisation de tourteaux. Ces coproduits de la trituration de graines oléagineuses sont majoritairement issus de soja. Toutefois, les tourteaux de colza et de tournesol sont de plus en plus utilisés.




Les céréales

Les fabricants peuvent utiliser toutes les variétés de céréales disponibles. En fonction de leur qualité, de leur disponibilité mais aussi de leur prix, ils adaptent les utilisations. La céréale la plus utilisée est le blé tendre, suivie du maïs.





 

Un site édité par le Syndicat National de l’Industrie de la Nutrition Animale (SNIA) Mentions légales | Plan du site | Contact